Hier c'est de l'histoire
Demain est un mystère
Aujourd'hui est un cadeau
C'est pourquoi on l'appelle Présent

Jdan Noritiov

 

Nicolas de père en fils

Imprimer

Nicolas de père en fils

 

Nicolas Sylvestre, est ancêtre de Chloé aux générations 11, 12 & 13, SOSA 1536, 3524 & 8188, il est né vers 1644 à Pont-sur-Seine (Aube, France) et décédé en 1729 à Neuville (Québec), il est fils de Nicolas Sylvestre (?-1652) et de Tanche Colson (?-1652) il s'est marié à Barbe Neveu en 1667 à Québec.

Il a nommé son premier fils comme lui, Nicolas, né le 10 juillet 1669 à Sillery (Québec). Nicolas fils s'est marié le 23 novembre 1694 à Québec le 23 novembre 1694 avec Jeanne Labadie. Malheureusement Nicolas fils était de santé fragile, il est hospitalisé à l'Hôpital Hôtel-Dieu de Québec et meurt rapidement le 26 avril 1699. Il n'aura eu que deux filles, Marie-Anne et Louise-Angélique.

Les parents, Nicolas et Barbe, attendaient leur seizième et dernier enfant, il voit le jour le 8 juillet 1699, il fut donc nommé Nicolas en souvenir du premier fils disparu.

Les fils prénommés Nicolas se succèderont ainsi de suite jusqu'à la sixième génération, le dernier Nicolas mourut à l'âge de 6 ans. La tradition de conserver le prénom du père fut ainsi respecté.

  Et vous, sur combien d'années un prénom a-t-il duré de père en fils ?

 

scroll back to top

Commentaires   

 
0#Hervé13-06-2013 17:53
Citation en provenance du commentaire précédent de Nathalie :
"Nicolas Sylvestre" ça sonne plutôt bien : ça sent les fêtes de fin d'année ;-)
C'est bien vrai Nat ! on pourrait mettre ça pour la Saint-Jean ? LOL
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
0#Nathalie13-06-2013 02:33
Dans mon arbre c'est au maximum 3 générations, et c'est plutôt une anomalie, vu que la tradition était de répéter le prénom du grand-père, pas celui du père.

"Nicolas Sylvestre" ça sonne plutôt bien : ça sent les fêtes de fin d'année ;-)
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
0#Hervé12-06-2013 17:57
Bonjour Hervé,
Chez les "Achon" de Haute-Loire, c'est le prénom "Jean" qui est transmis de père en fils, voir à plusieurs fils (j'en ai trouvé trois dans une même fratrie) et cela entre 1750 et 1899 !
Au plaisir de vous lire
EvelyneBonjour Évelyne et merci pour votre message.
J'ai d'autres cas aussi, mais tenir sur 6 générations est le premier cas de transmission qui dure aussi longtemps. Il est intéressant de voir aussi que certaines régions privilégient certains prénoms comme les Yves en Bretagne, les Louis en région parisienne, etc.

Hervé
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
0#Evelyne Achon12-06-2013 17:34
Bonjour Hervé,
Chez les "Achon" de Haute-Loire, c'est le prénom "Jean" qui est transmis de père en fils, voir à plusieurs fils (j'en ai trouvé trois dans une même fratrie) et cela entre 1750 et 1899 !
Au plaisir de vous lire
Evelyne
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont soumis à modération avant publication. Merci de votre compréhension.


Code de sécurité
Rafraîchir

Semaine nationale de la généalogie

La Fédération québécoise des sociétés de généalogie présente la troisième édition de la Semaine nationale de la généalogie, qui se déroulera du 22 au 29 novembre prochain sous le thème «Voici ma famille!».

Toutes les information sur le site de la Semaine de la Généalogie.

Que se passe-t-il en novembre ?

Novembre est le mois des morts et du souvenir des tombés pendant les guerres.

Découvrez un jeune canadien tué au front pendant la première guerre mondiale :

À la mémoire du soldat Alexander Johnston

GeneaBloggers

 Ce site est référencé par Thomas McEntee