Hier c'est de l'histoire
Demain est un mystère
Aujourd'hui est un cadeau
C'est pourquoi on l'appelle Présent

Jdan Noritiov

 

Voyage à Salt Lake City - Octobre 2011

Imprimer

Salt Lake City est LA place pour tous les généalogistes qui veulent gagner du temps, outre le fait que les archives soient conservées et mises à disposition par l'Église de Jésus-Christ des saints des derniers jours par l'entremise de la bibliothèque de Family Search, personne ne va vous endoctriner, il faut vous enlever cette idée de la tête.

 


J'y suis allé avec un groupe de généalogistes du Québec, avec mes outils : un ordinateur portable et quelques clés USB, mes généalogies, la liste des individus à chercher dans le département du Finistère avant que le conseil général ne commence à mettre en ligne sur internet ses registres. J'avais au préalable noté les numéros de bobines depuis le site de recherche de FamilySearch, quel bon outil ! Il ne m'a fallu qu'une journée pour trouver les vues de mes ancêtres, de les numériser directement sur clé USB, mettre à jour les sources dans Heredis, et le tour est joué. Tout ceci possible par la formidable organisation, les outils à disposition et l'aide des Elders et Sisters de la FamilySearch Library. j'avais donc du temps pour faire d'autres recherches non prévues, d'aider à transcrire de vieux actes de mes collègues et nouveaux amis, et de visiter cette grande libraire.

Les chercheurs présents sont tous affairés à visionner les milliers de microfilms dans diverses langues. Un de mes voisins, un américain du Massachussetts, tentait de déchiffrer l'allemand du dix-neuvième siècle. Nous avons entamé la discussion, m'entendant parler français, il m'a demandé de lui traduire un vieux document. Ses origines d'Europe lui ont amené à venir à Salt Lake City pour les mêmes raisons que tout le monde, tout y est centralisé. Petite anecdocte, il ne comprenait pas que des québécois faisaient le déplacement car tous les registres sont disponibles au Québec, la plupart des individus déjà indexés, et les archives riches de tous les documents, il disait jalousement : it's a piece of cake doing this genealogy ! Je n'ai pas répliqué.


En tant que groupe étranger, nous avons été invités à découvrir l'envers du décors ! la bibliothèque n'est que la vitrine publique de cette organisation. Un dirigeant de l'Église nous a montré les salles d'Indexation, les salles contrôlées en température et en hygrométrie pour les disques durs venant des quatre coins du monde, les multiples serveurs et les logiciels spécifiques. Chaque bâtiment et chaque salle sont surveillés, on comprend le fait qu'ils détiennent une richesse hors du commun, mais on n'entre pas là comme simple visiteur ; c'est une grosse machine....

 


Nous avons fait une tentative pour entrer dans la voûte, cette fameuse grotte creusée de 700 pieds dans la Granite Mountain, elle abrite des milliers de mètres carrés de microfilms et documents conservée depuis 1938. Autres chiffres plus parlant : 2,4 millions de bobines de microfilms, 3,5 milliards d'images, des données liées à des milliards de personnes dans plus de 100 pays dans 170 langues. L'entrée nous a été refusée, dommage.


L'autre but du voyage était aussi le tourirsme, divisé en deux parties : les lieux saints et les environs. Le centre-ville tourne autour du Temple des Mormons, chaque rue est numérotée en fonction de la distance par rapport au Temple, on ne risque pas de se perdre grâce à ce repère. Le transoprt en commun est gratuit, la ville est très propre, les gens sont courtois. Les rues sont larges, notre guide nous a fait savoir que cela date de la construction du Temple fait de blocs de pierres de granit venant des montagnes proches, il faillait faire en sorte que les chariots transportant les blocs puissent faire demi tour sans difficulté.

La légende dit aussi que le pionnier et fondateur de la ville, Brigham Young, devait pouvoir se promener en ligne avec ses femmes (55 en tout) et ses enfants, main dans la main, on imagine le nombre de personnes que cela faisait.

La ville est située entre les pieds des montagnes rendues célèbres par les jeux olympiques d'hiver de 2002 et le Grand Lac Salé, quel contraste ! 

Un peu plus loin il y a Provo, la ville rivale de Salt lake City, rivale parce que le siège social d'Ancestry y est implantée. Ancestry le tout payant, FamilySearch le tout gratuit. Le nom de Provo vient d'un trappeur québécois Étienne Provost, arrivé dans la région en 1824 et il est considéré comme étant le premier blanc à avoir aperçu le Grand Lac Salé.

scroll back to top

Ajouter un Commentaire


Code de sécurité
Rafraîchir

ChallengeAZ 2014

Le ChallengeAZ 2014 est annoncé pour juin 2014, en patientant vous pouvez toujours aller lire les articles de celui de 2013, ou mes articles.

Que se passe-t-il en avril ?

Avril est le mois du poisson, alors ne vous faites pas avoir... Mais d'où vient cette histoire ?

Avril est aussi le mois des ancêtres...

GeneaBloggers

Ce blog est référencé dans