" Hier c'est de l'histoire

Demain est un mystère.

Aujourd'hui est un cadeau.

C'est pourquoi on l'appelle le présent."

Jdan Noritiov

Devisse - Combey, un couple français, anglais ou amérindien ?

 

C'est rare qu'un couple en généalogie m'arrête, mais celui-là me pose problème comme à un certain nombre de généalogistes qui en descendent ou qu'ils soient alliés.

Il s'agit de Samuel Devisse et de Marguerite COMBEY, ou Marguerite JUBERT, ou Marguerite ONNEBÉ, ou encore Marguerite OUAMBÉ ! Étonnant et pourtant il s'agit bien de la même Marguerite.

Le mariage de ce couple est introuvable, trois enfants sont identifiés à Maskinongé (Mauricie, Québec) avec des écarts d'années importants. Dans l'ordre voici ce qu'il est connu et reconnu :


Mariage de Marguerite Devisse et de Pierre Doucet à Maskinongé le 1 mars 1802 :

 Paroisse de Saint-Joseph de Maskinongé - FamilySearch

 

Baptême de Julie Devisse le 30 juillet 1803 à Maskinongé, âgée de 12 ans :

 Paroisse de Saint-Joseph de Maskinongé - FamilySearch

Mariage de Julie Devisse et de François Thibodeau à Maskinongé le 29 février 1808 :

 Paroisse de Saint-Joseph de Maskinongé - FamilySearch

Mariage de Samuel Devisse et de Marie Ayot à Maskinongé le 24 janvier 1814 :

Paroisse de Saint-Joseph de Maskinongé - FamilySearch

Outre que le fait que le père soit constamment nommé Samuel Devisse (et une fois  feu Jean Devisse au mariage de Julie), la mère porte quatre noms différents dont trois qui sembleraient être écrits de manière phonétique :

COMBEY au mariage de sa fille Marguerite - 1802
ONNEBÉ au mariage de sa fille Julie - 1808
OUAMBÉ au mariage de son fils Samuel - 1814

Pourquoi Marguerite s'appelle-t-elle JUBERT au baptême de sa fille Julie ? car il n'existe aucun autre Samuel Devisse dans la paroisse de Maskinongé.

Le nom Devisse n'est pas courant non plus, cela ressemble à un nom anglophone Davis, Samuel n'est pas un prénom catholique, du moins pour l'époque. Je verrais bien Samuel Davis, anglais d'origine ou nom d'emprunt, transformé phonétiquement en Samuel Devisse.

Leur fille Julie baptisée à l'âge de 12 ans voudrait dire que soit elle n'est pas catholique de naissance ou alors d'aucune religion pour pouvoir se marier religieusement à l'église.

Le baptême de Marguerite (fille) et de Samuel (fils) ne sont pas trouvés.

Les présents et les parrains inscrits dans les actes ne sont porteur d'aucun des deux noms du couple.

Cela fait beaucoup d'inconnues pour pouvoir connaître l'origine du couple.

Je fait cette recherche pour un membre de la famille, descendant de Marguerite Devisse (fille) et de Pierre Doucet. Ils ont eu un fils prénommé Samuel né en 1809 à Maskinongé et marié à Étiennette Baron le 3 juin 1833. Eux ont eu une fille Georgina Doucet qui s'est mariée à François-Xavier Mayer à Saint-Justin (Mauricie, Québec) en 1874. Ces derniers ont eu 12 enfants.

J'ai pu remonter l'ascendance complète de François-Xavier Mayer dans les limites possibles des archives, tous ses ancêtres sont français. Je possède une de leur photo.

François-Xavier Mayer, Georgina Doucet et leur 12 enfants

François-Xavier Mayer, Georgina Doucet et 11 de leurs enfants

À bien regarder le visage de Georgina Doucet et de quelques uns des enfants, il semblerait qu'il y ait du sang indien, je pense que les ancêtres Samuel Devisse et Marguerite COMBEY (ou Marguerite JUBERT, ou Marguerite ONNEBÉ, ou encore Marguerite OUAMBÉ) y soit pour quelque chose !

Il existait une communauté amérindienne dans les environs de Maskinongé, je pense que c'est par là qu'il faut chercher.

Et vous, connaissez-vous ce couple sans origine connue ?

Contact

- Auteur : Hervé Pencalet

- Lieu : Laval (Québec)

Suivez-moi sur ...

 

 

Ce site est référencé sur

Head2.jpg