Hier c'est de l'histoire
Demain est un mystère
Aujourd'hui est un cadeau
C'est pourquoi on l'appelle Présent

Jdan Noritiov

 

Où sont passés André Desbarras et ses filles ?

Imprimer

Où sont passés André Desbarras et ses filles ?

 

Des familles, des aventuriers, des inconnus, des soldats, des filles du Roy ou encore des engagés qui ont traversé l'Atlantique pour se faire une autre vie en Nouvelle-France dès le XVIIe siècle et plus tard. Certains bons engagés sont devenus seigneurs, d'autres se sont fait passer seigneurs en France pour avoir un régime particulier en Nouvelle-France, et ça a marché.

Il arrive que certains ne font que la navette entre la France et la Nouvelle-France, commerce oblige, puis décident de s'installer par amour, pour une belle et jeune fille, celle-ci fille d'aventurier ayant fait ses preuves en territoire hostile.

Marie Louise Aimée Delouche est née le 10 novembre 1698 à Québec fille de Pierre Lefebvre 1, interprète pour le roi en langue abénaquise 2, lui-même né le 14 mars 1672 à Sillery (Québec) et de Marie savard.

Marie Savard est décédée en 1703 à l'accouchement de Geneviève 1, laissant Pierre Lefebvre avec Marie Louise âgée de 5 ans seulement, il n'avait pas d'autre choix que de se remarier, chose faite le 15 septembre 1704 avec Françoise Boissel 1. La vie de couple fut de courte durée encore une fois, Françoise Boissel décéda en 1712 avec quatre autres enfants. Pierre se maria une troisième fois avec Catherine Rivard 1 18 ans plus jeune que lui le 29 avril 1715 à Québec mais la malchance a voulu qu'elle aussi décède l'année suivante le 17 octobre et sans lui donner d'enfants 1.

Pierre n'a eu que 6 enfants, dont trois morts en bas âge, les plus chanceuses des enfants furent Marie Louise et Marie Françoise qui survécurent et purent rencontrer leur homme de leur vie vie. Marie Françoise maria Antoine Lemaitre dit Lamorille le 2 mai 1724 à Québec 1.

Pierre Delouche, navigateur expérimenté et capitaine de bateau, est né le 14 janvier 1694 à Saint-Pierre-d'Oléron 3. Son métier lui fait faire traverser l'Atlantique pour le transport de marchandises entre Bordeaux ou La Rochelle et Québec, mais aussi les Antilles pour approvisionner le roi en rhum et en sucre. Les traversées de l'Atlantique connues de lui sont 4 :

1726 - Pierre quitte Bordeaux à bord du navire Le Vaudreuil en tant que capitaine, propriétaire Lefebvre.

1728 - Pierre quitte Bordeaux pour Québec à bord du navire La Louise en tant que maître, propriétaire Élisabeth Lambert.

1729 - Pierre quitte Bordeaux à bord du navire La Louise en tant que capitane, propriétaire Élisabeth Lambert. Retour le 13 octobre.

18 novembre 1730 - Pierre quitte Québec à bord du navire Le Beauharnais en tant que capitaine en direction de La Rochelle.

17 juin 1732 - Pierre est capitaine à bord du navire Le Saint-Charles, armateur Joseph Saige de Bordeaux, en direction de Québec, retour à Bordeaux le 27 mai 1733.

1733  - Pierre est capitaine à bord du navire Le Saint-François, quitte Québec en direction de La Rochelle.

1734 - Pierre quitte Bordeaux le 5 juillet à bord du navire le Saint-François en direction de Québec, puis les Antilles.

Mais Pierre est arrivé à Québec bien plus tôt lors d'une autre traversée car il fit la rencontre de Marie Louise Lefebvre, l'histoire ne dit pas combien de temps il se sont côtoyés, mais leur contrat de mariage fut inscrit chez le notaire Jean-Claude Louet, notaire royal en la Prévôté de Québec, le 10 octobre 1719 5, le mariage religieux fut célébré le lendemain en l'Église Notre-Dame de Québec. Les deux jeunes époux, lui 25 ans et elle 20 ans, signent. Mariage avec trois dispenses de bans, les parents de Pierre sont en France et lui est un homme de confiance, les bans sont inutiles.

De leur union naitront 6 enfants :

1. Pierre né le 10 juillet 1720 et décédé en 1756, ordonné prêtre le 21 décembre 1743 6.

2. Marie Louise née le 17 juin 1722 1

3. François né le 8 avril 1724 1, sans descendance connue au Québec et probablement décédé hors Québec, il semblerait qu'il a suivi les traces de son père : navigateur.

4. Marie Josèphe née le 8 octobre 1725, sans descendance et décédée le 31 juillet 1747 1.

5. Marie Anne née le 14 avril 1728, décédé à l'âge de 16 mois le 5 septembre 1729 1.

6. Angélique Geneviève née le 4 janvier 1740 1 et décédée vieille fille le 11 octobre 1818 à Montréal 7.

Seule Marie Louise est connue pour avoir fondé une famille en Nouvelle-France. Elle rencontra André Desbarras (Débarras) qui lui aussi s'est aventuré en Nouvelle-France avec de hautes responsabilités : il est visiteur du domaine du Roy, sa tâche lui incombe de contrôler le bon fonctionnement des magasins du roi mais aussi des bonnes mœurs des représentants du roi 8. Il est originaire de Marseille, né le 29 janvier 1726 fils de Paul et d'Anne David. André et Marie Louise se sont mariés à Québec le 13 novembre 1752 à Notre-Dame de Québec, les présents sont Louise Lefebvre sa mère, Angélique Delouche sa sœur et Pierre Delouche père est cité décédé 1.

Pierre Delouche est décédé entre le 4 janvier 1740 (n'est pas cité comme étant décédé au baptême de sa dernière fille Angélique) et le 27 décembre 1743 à un lieu inconnu, du moins pas à Québec, ni à La Rochelle ni à Bordeaux. Il se pourrait alors qu'il soit décédé en mer de raison inconnue. Si le voyage fut trop long alors il a sans doute eu une inhumation en mer.

Marie Louise et André vivent à Québec, ils auront deux filles : Marie Louise née le 3 février 1754, la marraine sera sa grand-mère Marie Louise Lefebvre et Jacques Philippe Débarras (frère d'André ? ) 1. Puis Marguerite Françoise née le 28 janvier 1755, parrain et marraine seront Marie Françoise Lefebvre et Antoine Lemaitre dit Lamorille, oncle et tante 1.

Marie Louise est servante d'église 1, sa famille pieuse lui avait inculqué les bonnes valeurs chrétiennes, un oncle religieux, une tante vieille fille et deux sœurs décédées jeunes font que la religion est très présente dans sa vie, elle sera d'ailleurs marraine a plusieurs reprises (de Claude Urbin Caillé, de Louise Hostin dit Marineau et de Jacques Lemaitre dit Lamorille son neveu) malheureusement elle est de santé fragile, elle décéda à son tour le 2 octobre 1756 1, ses filles n'ont que deux ans et un an.

André Desbarras cesse son travail deux ans plus tard en 1758 8, on le retrouve à Trois-Rivières en 1760 d'après le recensement 9, il a été donné autorisation au Sieur Debarras de s'établir dans la ville pour y faire commerce fixe. Le même recensement fait état de la présence d'André Débarras avec quatre femelles et une femelle domestique. En 1761, ses filles Marie Louise et Marguerite Françoise sont pensionnaires chez les Ursulines à Trois-Rivières 10, âgées de 7 et 8 ans.

Le recensement de 1762 et les suivants ne mentionnent plus la famille Débarras et seule Marie Louise Lefebvre veuve Delouche est présente. Elle décéda le 21 avril 1781 à Montréal à l'hôpital général 7, sans proche famille. Les témoins à son inhumation sont les Sieurs Joseph Hardy père et fils, et Chantres Hardy.

Ainsi s'achève l'histoire de la famille Delouche-Lefebvre au Québec, leurs descendants par André Débarras n'y ont laissé aucune trace depuis 1761. Est-ce qu'André Desbarras est retourné en France avec ses deux filles connues ? Après des mois de recherche sur l'Ile-d'Oléron, région d'origine de sa belle famille Delouche, et de la région de Marseille, son pays natal, je ne trouve aucune mention de ces personnes. Sont-ils partis dans un autre pays ? Il faut se rappeler que le conflit entre l'Angleterre et la France avait déjà commencé en 1759 avec la guerre de Conquête et le traité de Paris (1763) annexait les provinces du Canada, d'Acadie et de Louisiane à la Couronne Britannique, on peut alors supposer que cela allait contre les idées d'André Débarras qui fut au service du roi de France.

Sources :

1. Registre paroissial de Notre-dame de Québec.

2. Aveu et dénombrement - BAnQ et Archives Canada-France.

3. Registre paroissial de Saint-Pierre-d'Oléron.

4. Navires Nouvelle-France.

5. Contrat notarial - BAnQ.

6. Livre Mélanges historiques : études éparses et inédites de Benjamin Sulte (Volume 6) - Archives.org page 92.

7. Registre de l'Hôpital général de Montréal.

8. A.N.O.M. (Plug-in Java obligatoire).

9. Recensement de Trois-Rivières page 6 et 8.

10. Pensionnat des Ursulines de Trois-Rivières -Arichves.org page 206.

 

  Et vous, savez-vous où sont passés André Desbarras et ses filles Marie-Louise et Marguerite-Françoise ?

scroll back to top

Commentaires   

 
0#Hervé04-02-2014 21:40
Citation en provenance du commentaire précédent de Franck :
Bonjour Hervé,

C'est fou que cette histoire me rappelle quelque chose de semblable ou tu m'as bien aidé de par tes connaissances Québecoises. Comme toi, je n'ai guerre avancé sur ces recherches, l'année ayant mal commencé pour moi en ce début d'année. Bon séjour à GeneaTech, en attendant le retour sur ton blog.
Bien à toi, cordialités de France

Franck
Salut Franck,
c'est bien ton histoire que je partage ici, on ne sait jamais, c'est comme une bouteille à la mer ! Je me penche souvent dans cette recherche sans succès.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
+1#Franck04-02-2014 14:13
Bonjour Hervé,

C'est fou que cette histoire me rappelle quelque chose de semblable ou tu m'as bien aidé de par tes connaissances Québecoises. Comme toi, je n'ai guerre avancé sur ces recherches, l'année ayant mal commencé pour moi en ce début d'année. Bon séjour à GeneaTech, en attendant le retour sur ton blog.
Bien à toi, cordialités de France

Franck
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
0#Hervé01-02-2014 11:47
Citation en provenance du commentaire précédent de Jean-Michel Girardot :
Que de détails ! Un beau travail de recherche.
Merci Jean-Michel ! On a effet beaucoup de chances d'avoir autant de sources disponibles au Québec, mais il faut savoir lesquelles utiliser et être fin limier.

Je viens de découvrir ton site que je ne connaissais pas ! Merci pour ça car ça ouvre d'autres horizons.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
+2#Jean-Michel Girardot01-02-2014 11:27
Que de détails ! Un beau travail de recherche.
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
+1#Hervé01-02-2014 09:00
Citation en provenance du commentaire précédent de Evelyne ACHON :
Bonjour Hervé,

Captivant ton récit ! Digne d'un synopsis de film !
Et puis ton travail de recherches est impressionnant.
Merci pour le partage
Evelyne
Encore une fois merci Evelyne ! Il y a des début de grandes histoires dont on ne trouve(ra) pas la fin, c'est dommage, celle-ci j'y tiens car j'ai débuté cette recherche pour un bon ami en France (qui a sûrement lu cet article). Si quelqu'un trouve une suite à l'histoire alors ce serait génial !
Répondre | Répondre en citant | Citer
 
 
+1#Evelyne ACHON01-02-2014 04:34
Bonjour Hervé,

Captivant ton récit ! Digne d'un synopsis de film !
Et puis ton travail de recherches est impressionnant.
Merci pour le partage
Evelyne
Répondre | Répondre en citant | Citer
 

Ajouter un Commentaire

Les commentaires sont soumis à modération avant publication. Merci de votre compréhension.


Code de sécurité
Rafraîchir

ChallengeAZ 2014

Le ChallengeAZ 2014 est annoncé pour juin 2014, en patientant vous pouvez toujours aller lire les articles de celui de 2013, ou mes articles.

Que se passe-t-il en août ?

Ce sont les vacances !

GeneaBloggers

 Ce site est référencé par Thomas McEntee